Novembre 2015: Jojo, une des chattes que nous avons stérilisées dans une colonie contrôlée à Nyon est blessée sous sa patte. Après visite chez le vétérinaire elle est prise en charge par une de nos bénévoles qui l'accueille chez elle pour des soins jusqu'à rétablissement quand elle pourra retrouver sa liberté.